ACCUEIL


I.Bienvenu à vous, simples mortels dans mon univers ténébreux et chaotique


II.Et quand la lumière disparue...il vint la nuit...


III.Un vampire: Chaos Raziel... le Démon banni du clan de Kain


a....Tel un poême...

b.Moi et ma passion vampirique

c.Chaos Raziel,le Démon Vampire...


IV.les fausses rumeurs sur les Vampires et la doctrine Satanique


a.Les Vampires

b.La doctrine Satanic

V.Téléchargement de la Peur...


VI.Moi, simple mortel...


a.Mon autre passion

b.Ma petite chè et mon meilleur pôte

c.Le mot de la fin

d.Écrivez vos dernières volontés au Webmaster paranoïaque, psychopathe et assurément schizophrène


Un vampire: Chaos Raziel... le Démon banni du clan de Kain






a....Tel un poême...




Dans les Bras des Immortels

En ces lieux immémoriaux s'est infusé mon être
Dans ces capitales de perdition j'ai erré sans pudeur
Sous les hivers éternels ou s'étiolent les fleurs du mal j'ai dormi

Dans les Bras des Immortels...

Noirceur, haine, satanisme, tous ces atours parent mon âme
Toujours ma voie m'a entraîné vers ces enfers de givre
Là où la lumière agonise et se dressent les Damnés
Ces portes défiant l'éternité j'ai franchi sans hésiter

Au delà de ces steppes sempiternelles
Où les rafales sombres lacèrent les anges meurtris
Sur ces trônes perdus, fixant des arcanes oubliés
Ces augustes Déchus j'ai enfin découvert

"Dans ces yeux malveillants d'où s'épanche la sagesse
En des flots de vermeil, sous des lunes obscures fut enfin scellé mon pacte"

Maudissant ce qui est saint j'ai plongé dans la nuit
Guidé par leurs cris je me suis noyé dans mes péchés
Ces murmures infinis que je chérirai toujours

Chevauchant les vents infernaux tel un héraut je reviens
Poser mon regard vengeur sur ce monde misérable

toi race impure qui t'abreuve de tes délires
Drapé dans mon aura noire je méprise ta faiblesse
Moribonde et sectaire ta foi s'éteint
Dans le tissu des ténèbres un nouvel empire se tisse





b....Moi et ma passion vampirique...




C'est très tôt dans ma jeunesse que je me suis rendu compte de la mort : cet état de non-être. Et comme la majorité des petits enfants j'ai eut peur de la mort. Et très vite j'ai voulu surmonter cette peur, et là j'ai trouvé MON remède, je me suis mis à regarder des films d'horreur alors que j'étais jeune, j'ai vu mon premier film à 7 ans je crois, je me suis dis que si j'arrivé à les supporter, je ne craindrais plus la mort. J'ai tellement regardé de films d'horreur, de violence, d'extrême violence...que ça a marché, enfin pour moi, comme je l'ai dit c'est MON remède contre cette peur que j'ai voulu vaincre.

Entre parenthèse, aujourd'hui j'en suis venu à une conclusion, les Gothiques sont tels qui sont car ils ont peur de la mort. En effet quoi de plus rassurant que de côtoyer ça plus grande peur, car ainsi on se familiarise avec pour moins la craindre. On peut faire le lien avec cette phrase: "Soit proche de tes ami(e)s mais encore plus proche de tes ennemis" ; en effet je pense qu'on peut dire: "Jouit de la vie, mais ne tourne pas le dos à la mort"


Saigné Chaos Raziel ^v^



Pour reprendre, et dans ce mélange de films gores, j'ai vu des films de Vampires... et c'est avec "Dracula" (De Coppola), que mon attention fût retenue, j'ai trouvé leur toute puissance, leur beauté, leur force, leur intelligence, leur éternité, leur pouvoir et leur soif admirante voir même passionnant. Et l'ensorcellement fût à jamais jeté avec "Entretient avec un Vampire" (de Neil Jordan avec Tom Cruise, Brad Pit et Antonio Banderas). Là j'ai su qu'une passion était née en moi. Certes il y a plein d'autres films de vampires plus ou moins bons, personnellement j'aime bien "Vampires vous avez dit Vampires", "Vampires", "Blade I, II e Tinity", JUSTE les personnages de Spyke et de Angel dans "Buffy contre les Vampires"... la liste est longue.Mais de nos jours, retenons surtout un pûre chef-d'oeuvre qu'est UNDERWORLD ! C'est depuis ce jour que je m'intéresse aux Vampires et à leur mythologie.





Buffy contre les Vampires, Blade, Entretien avec un Vampire, Dracula




Maintenant passons aux jeux vidéos, c'est bien sûr là que j'y ai trouvé mon idole: le Démon Raziel banni du clan de Kain. vous l'aurez compris je parle des jeux mythique: " Blood Omen Legacy of Kain I (PSX I), Blood Omen Legacy of Kain II (PSX II), Soul Reaver I ( PSX I) et Soul Reaver II (PSX II) et Legacy Of Kain Defiance (PSX II)." Je pense que tout passionné de l'obscur Vampirisme ont déjà ces jeux plus que réussis. Sinon vous vous en doutez j'écoute aussi de la musique gothique, du heavy metal, du dark metal, satanic sound, un peu de chants religieux ( ça a un côté tristement mélancolique) , du black metal, du néoclassique et du néogothic, les meilleurs musiques étant le gothique, le néogothic et le néoclassique. Sinon le morbide, le gore, les scènes de violences m'attirent ....






Là, oû finie l'existance vivante mais oû commence l'existance obscure




En clair je me définirais comme un "Gothique Interne",aux idées d'un "White Trash", d'un "Juncky", d'un "Gothique" bien sûr mais je partage aussi la doctrine des "Sataniques". Sinon je pense qu'il n'ait nul besoin de manifester des choses extérieur (comme le style vestimentaire ou les prières) pour être telle ou telle personnes, j'intériorise tout mais en définitif, je ne suis nullement différent. Je ne le montre pas c'es tout.

Tout cela révèle qu'une seule chose, j'aime jouer, je déteste l'ennuie, et donc seule un point est valable dans tout ce bordel, je n'aime pas me prendre au sérieux et aussi j'adore surprendre, je ne veux pas être quelqu'un de prévisible et je ne veux pas être anticipable à aucun moment.

Je déteste me prendre au sérieux, je réserve mon sérieux pour les cours, et bien sûr je suis sérieux même en dehors mais j'aime pas trop l'être, disons que je m'adapte aux situations.

Je crois que mon fanatisme pour l'obscur, le gothique, le satanique, l'extrême violence, le sadique, le néo-classique et le vampirisme me procure de telles sensations que je peu me défouler, intérieurement en quelque sorte je crois, et donc je reste assez stable, car il n'y a plus de trucs contraignent.

N'essayer pas de me comprendre : comme si un être humain pouvait comprendre un autre être humain. Un être humain peut comprendre un être inférieur à lui mais pas un être identique et égale à lui, car ça c'est important : donc comprendre quelqu'un est impossible.

En résumé j'ai pas envie de la routine banal et ennuyante.J'ai peur de l'ennui donc je l'anticipe et ça va mieux, je refuse fortement l'habitude, non pas l'habitude de mes relations avec autrui, quoi que c'est très bénéfique de voir de nouvelles personnes, je dirais même presque que c'est vitale pour son évolution et celle des Hommes, mais pour cela il ne faut pas abandonner nos anciennes relations; mais je refuse l'habitude de mes relations entre moi et mon être, ma personne.




c.Chaos Raziel, le démo Vampire...




Tout commence avec Le Seigneur Kain



L'Histoire de Nosgoth

Les colonnes

Depuis bien des siècles, avant la naissance de Kain, le royaume était protégé par une oligarchie de sorciers, le Cercle des Neufs, des gardiens voués à servir et protéger les Colonnes de Nosgoth, l'antique édifice qui dominait le monde, manifestation tangible du mystérieux pouvoir qui donnait et préservait la vie.

Malheuresement, le Cercle fut infiltré par un ennemi et Ariel, la Gardienne de l' Équilibre, assassinée brutalement. Cet acte cruel envoya des ondes de choc psychiques dans l'esprit de tous les membres survivants du Cercle, les faisant sombrer dans la folie. Ils se consacrèrent alors à de sombres et maléfiques recherches et à l'empoisonnement du royaume grâce à leur sorcellerie et abandonnèrent les Colonnes, silencieux vestiges des temps passés et sentinelles décrépites.





Raziel, la Soul Reaver et les Colonnes




La Destinée

Ce fut dans ce monde agonisant que Kain naquit. Enfant d'une famille aristocratique de Nosgoth , il bénéficia de la vie privilégiée de la classe dominante et ne put jamais deviner sa véritable destinée: il avait été choisi par la fatalité pour devenir le successeur d'Ariel, le nouveau Gardien de l'Équilibre.

Inconscient de son devenir, l'ambitieux mais oisif Kain s'était mis à parcourir la contrée.Son sort fut scellé par une rencontre avec des brigands qui le laissèrent mort, empalé sur une épée.

La Sombre vengeance

Sauvé in extremis du néant par l'intervention du nécromancien Mortanius, Kain s'éveilla dans le monde du Dessous, l'épée de son assassin encore plantée dans sa chair. Emporté par sa soif de vengeance et négligeant toutes considérations spirituelles, Kain accepta l'offre du sorcier et devint un Vampire.

Kain ne perdit pas de temps et assassina ses meurtriers. Sa colère calmée et sa faim apaisée, il résolut de trouver un remède au mal Vampirique. Sur les conseils de Mortanius et du fantôme d'Ariel, désormais liée à jamais aux Colonnes décadents qu'elles avait juré de servir, Kain pourchassa chacun des sorciers maléfiques qui empoisonnaient le royaume de Nosgoth. Seule leur mort pourrait lever la malédiction des Colonnes et seule la restauration des Colonnes, et donc, de l'Équilibre, pouvait libérer Kain du Vampirisme.

Au départ réticent à l'idée de vivre une existence menée par la soif de sang, Kain s'adapta très vite et découvrit même au sein de son âme noircie, une satisfaction grandissante pour son immortalité nouvelle et un mépris croissant pour son ancienne humanité.

Au cours de sa quête, Kain découvrit la Soul Reaver, une épée antique possédant le pouvoir de boire les âmes. Il découvrit également, comme placé sur sa route, un dispositif de voyage dans le temps créé par Moebius, le Gardien du Temps.

L'Histoire fragile

En dépit des recommandation du vieux Vampire Vorador, Kain s'impliqua ensuite dans les affaires des humains, et s'engagea dans une bataille sanglante entre l'Armée de l'Espoir d'Ottmar et les hordes nordiques du Némésis. Alors que tout était perdu, Kain utilisa son dernier recours, le dispositif de Moebius, qui le projeta de 50 ans dans le passé de Nosgoth.

En voulant altérer le cours de l'Histoire, Kain assassina le jeune roi William le Juste, celui qui allait devenir le tyran connu sous le nom de Némésis.

Après s'être abreuvé du sang de son ennemi, Kain revint dans le présent pour découvrir que le meurtre de ce roi, à une époque où il était aimé de l'ensemble de la populace, avait déclenché une effroyable guerre contre les Vampires, menée par Moebius en personne.

Kain arriva juste à temps pour assister à l'avènement du sinistre futur qu'il avait mis en place par ses actes: la décapitation de Vorador, dernier Vampire de Nosgoth, et la présentation de sa tête à une foule avide de sang. Kain devenait ainsi le dernier Vampire de Nosgoth.

Le Cruel Dilemme

Après avoir constaté que sa quête lui avait fait accomplir un cerclecomplet, Kain fut informé par Mortanius et Ariel de son véritable destin: il était le Gardien de l'Équilibre et ne pourrait restaurer les Colonnes qu'en se sacrifiant. Ce fut Ariel qui lui présenta l'ultime alternative: se sacrifier pour guérir le royaume mais au prix de la mort de tous les Vampires ou refuser de s'exécuter et entérimer la corruption définitive et totale du pays.

Révolté par les manigances des sorciers et déjà bien éloigné de ses racines humaines, Kain choisit cette dernière solution: mieux valait damner à jamais le monde plutôt que se sacrifier pour une cause qui n'était pas la sienne. Ce dernier acte s'acheva par la destruction des Colonnes, au moment même où Kain scellait leur sort, et par la condamnation d'Ariel à une éternité de tourments autour du symbole de sa faillite. Seule la restauration de l'Équilibre pourrait maintenant la libérer.

l'Empire de Kain

Kain avait finalement découvert que Vorador avait raison: le Vampirisme n'était pas une malédiction mais une vertu. Les Vampires étaient les sombres Dieux qui se repaissaient de la manne humaine.

Avec une ironie intentionnelle, Kain établit les ruines des Colonnes comme siège symbolique de son nouvel empire et la base de la Colonne de l'Équilibre comme trône. Dans un acte de blasphème délibéré, Kain pilla les tombeaux antiques des Séraféens, un ordre de guerriers prêtres fanatiques voués à la destruction des Vampires de Nosgoth. Des corps desséchés de ces chevaliers morts il y a des siècles, Kain créa les six "fils" Vampires qui allaient devenir les lieutenants de son empire.






Kain sur son trone, tenant la Soul Reaver




Mais Kain réalisa bien vite que les Colonnes étaient plus qu'une simple ornementation: l'état des Colonnes était inextricablement lié à la santé du royaume. La corruption commença à s'étendre lentement dans le royaume tel un poison, le transformant peu à peu en une terre ravagée. Le temps s'écoula.............




Le triste destin mélancolique de Raziel...



La Condamnation

Au lieu d'évoluer lentement, les Vampires s'enfermaient dans des sortes de cocons pour se soumettre à des évolutions accélérées; ils en émergeaient ainsi complètement transformés.

Lorsque Raziel, le lieutenant préféré de Kain, afficha au grand jour sa dernière évolution, des ailes de chauve-souris, Kain ne put retenir ses instincts sadiques.





Le Grand Seigneur Kain




Raziel était voué à prendre la succession ainsi que les fabuleux pouvoirs de Kain. Mais pour avoir muté avant Kain, en acquérant le pouvoir de voler, Raziel fut maudit à jamais et précipité dans le Lac des Morts. Au cours d'une chute interminable vers les fonds azurés du lac, la peau de Raziel fut brûlée par un feu ardent, lui infligeant une douleur atroce que ses cris déchirants ne parvinrent pas à apaiser. Alors qu'il s'échouait dans la vase, la plus grande partie de sa chair consumée, il sombra dans le doux néant de la mort: il était tombé au coeur même du monde du Dessous.

La Vengeance

Mais, comme Kain avant lui, Raziel fut sauvé du néant par un mystérieuse entité, un ancien Dieu du monde du Dessous, qui le transformat lors de son passage dans le royaume du-dessous, en un ange noir apportant mort et châtiments, pour resurgir 1000 ans plus tard sur les terres de Nosgoth, territoire de son ancien maître, plus puissant que jamais, galvanisé par un désir de vengeance et une soif d'une nouvelle sorte: les âmes de ses anciens frères de sang, les Vampires.



Raziel, le banni du clan de Kain




Il se lança à la poursuite Kain, à travers un Nosgoth dévasté. L'épée antique, pourtant réputée indestructible, se brisa quand Kain en frappa Raziel. L'essence dévoreuse d'âmes de l'arme fut libérée et investit Raziel pour en créer une lame spectrale qui allait devenir son épée symbiotique.






L'Ange noir




Retour en haut de page