ACCUEIL


I.LA RADIOACTIVITÉ ???


II.LES PRINCIPAUX TYPES DE RADIOACTIVITÉ


a.La radioactivité alpha

b.La radioactivité bêta

c.La radioactivité gamma

d.Les effets de la radioactivité


III.L'UTILISATION DE LA RADIOACTIVITÉ


IV.HISTORIQUE


V.GLOSSAIRE


VI.LIENS FAVORIS

HISTORIQUE

-470

"Découverte" des atomes par Démocrite (Grec) à l'aide de la philosophie (concept).

Représentation de l'atome d'Uranium



La fin du XIXe siècle a connu une série de découvertes scientifiques qui ont marqué les décennies à venir. Des connaissances, banales aujourd’hui, telles l’atome et sa structure étaient, à l’époque, controversées par les physiciens et les chimistes. La découverte de la radioactivité a été le détonateur des bouleversements de la compréhension de la matière.

En effet la découverte de la radioactivité naturelle démontre que deux nouvelles forces, différentes de la gravitation et de la force électromagnétique, régissent la structure de la matière vivante et inerte : l'interaction forte pour la cohésion des noyaux, et l'interaction faible pour l'émission d'électrons qui accompagne la désintégration d'atomes radioactifs.

-1895

En novembre, Wilhelm Conrad Röntgen (Allemand) découvre les rayons X.

-1896

Henri Becquerel découvre au Muséum d’histoire naturelle, l’émission, par l’élément uranium, d’un rayonnement pénétrant (radioactivité naturelle).

-1897

J.J. Thomson (en Grande-Bretagne) caractérise l’électron. Il mesure sa vitesse et le rapport e/m de sa charge à sa masse, il montre également que les électrons sont les constituants de tous les atomes.

-1898

Les chimistes français Marie et Pierre Curie, dans les locaux de l’Ecole de physique et de chimie industrielles de Paris (EPCI), montrèrent que la radioactivité est un phénomène lié aux atomes, indépendamment de leur état physique ou chimique.

Dans le but de déterminer la masse atomique du radium, le couple entreprend le traitement de plusieurs tonnes d’un minerai naturel d’uranium, la pechblende (avec 1 tonne de pechblende on obtenait 1 à 2 mg de chlorure de radium). La pechblende, minerai contenant de l'uranium, est plus radioactif que les sels d'uranium pur utilisés par Becquerel, ils en déduisirent également que d'autres éléments radioactifs devaient être contenus dans celle-ci. Ils firent subir une série de traitements à la pechblende et aboutirent à la découverte de deux nouveaux éléments radioactifs, le polonium et le radium. Marie Curie découvrit aussi que l'élément thorium est radioactif.

Marie Curie invente le terme de radioactivité.

-1899

Le chimiste français André Debierne découvrit l'élément radioactif actinium. Dans la même année, le radon, gaz radioactif, fut découvert par les physiciens britanniques Ernest Rutherford et Frederick Soddy, qui l'observèrent en association avec le thorium, l'actinium et le radium.

Plusieurs scientifiques montrent l’existence de deux types de rayonnements émis par l’uranium. Dès janvier, Ernest Rutherford (au Canada) les nommera respectivement rayons alpha et bêta.

Le 6 novembre, Pierre et Marie Curie publient un article où ils présentent une propriété singulière du radium : la «radioactivité induite».

Pierre Curie et Marie Curie dans leur laboratoire

-1900

En avril, Paul Villard identifie le rayonnement gamma.

-1901-1904

Jean Perrin (et indépendamment Hantaro Nagaoka) imagine une représentation des atomes comme des systèmes solaires en miniature.

-1901-1903

Ernest Rutherford et Frédéric Soddy (au Canada) mettent en évidence la «période» (d’après la loi de décroissance radioactive), caractéristique de chaque radioélément. Ils mettent en évidence que la radioactivité est la transmutation d’un élément en un autre.

-1906

Ernest Rutherford (au Canada) identifie le rayonnement alpha comme particule d’hélium.

1910

Marie Curie en collaboration avec André Debierne, isole du radium métallique et détermine sa masse atomique.

-1911

Frédéric Soddy (au Canada) établit l’existence d’isotopes. Ernest Rutherford (en Grande-Bretagne) démontre la présence d'un noyau au centre de l'atome.

-1913

Niels Bohr (au Danemark) élabore le modèle de l’atome, constitué d’électrons gravitant autour du noyau.

Modélisation d'un atome

-1919

Ernest Rutherford (en Grande-Bretagne) réalise la première transmutation nucléaire artificielle, par bombardement de particules alpha, il transforme l’azote en oxygène.

-1928

Hans Geiger et Karl Müller mettent au point (en Allemagne) un nouveau «compteur Geiger-Müller» (amélioration du «compteur Geiger» de 1908).

-1930

Ernest Lawrence construit le premier cyclotron à Berkeley (Etats-Unis).

-1932

James Chadwick (en Grande-Bretagne) met en évidence l’existence du neutron.

-1933

Les chimistes français Irène et Frédéric Joliot-Curie préparèrent la première substance artificielle en bombardant de l'aluminium avec des particules(a)

-1934

Frédéric et Irène Joliot-Curie découvrent la radioactivité artificielle. Ils créent pour la première fois un élément radioactif (en bombardant une feuille d’aluminium avec des particules alpha émises par du polonium), qu’ils baptisent radiophosphore.

-1938

Otto Hahn et Fritz Strassmann (en Allemagne) mettent en évidence la fission de l’uranium.

-1939

Frédéric Joliot, Hans Halban, Lew Kowarski et Francis Perrin, montrent la possibilité de la réaction en chaîne et donc d’applications énergétiques (ils démontrent que le phénomène de fission s’accompagne d’un fort dégagement d’énergie et de l’émission de neutrons qui peuvent briser d’autres noyaux d’uranium, et ainsi de suite).

-1945

Hiroshima,...Nagasaki!

La bombe atomique

Prise de conscience du Monde des effets de telles armes dévastatrices et de leurs conséquences abominables qui ravagent tout dans un rayon de plusieurs kilomètres dans l'immédiat, puis qui entraînent des milliers de morts par brûlures, cancers...dans un rayon de plusieurs centaines de kilomètres avec le temps du fait du déplacement du nuage radioactif.

-1986

Tchernobyl...! La planète est encore une fois meurtrie. Des milliers de morts ( Hommes, animaux, végétaux...) et des millions de personnes contaminées (cancers, brûlures, malformations extrêmement graves des foetus...) par l'explosion d'un des réacteurs de la centrale nucléaire de Tchernobyl dont un nuage radioacatif se dégage de celle-ci et se déplacent vers l'Ouest.

Retour en haut de page